ARCET

Sauvegarde du Patrimoine Ferroviaire

L’histoire de la CC 72064

La CC 72064 a été mise en service le 18 Octobre 1971 au dépôt de Vénissieux et a achevé sa carrière le 30 Décembre 2009 au dépôt de Nevers, après 38 années et 5.219.982 Kilomètres au service du rail français. Elle a fait partie des trois machines modifiées courant l’an 2000 pour s’accoupler avec certaines rames TGV Atlantique dites « Vendée » pour relier les Sables-d’Olonne, ligne alors non électrifiée (dispositif arrêté le 11 Décembre 2004).

En 2011, grâce au dispositif de convention, elle est mise à disposition de l’ARCET par la SNCF en vue de sa sauvegarde et de sa restauration.

Le 3 Mars 2015, après 4 années de travail, le moteur AGO reprend vie et démarre pour la 1ère fois depuis son retrait du service (Vidéo disponible ici). Elle a même roulé de façon autonome jusqu’à sa voie de stationnement.

Les travaux de restauration ont suivi leur cours et en Novembre 2016, les travaux de peinture sont enfin achevés. Depuis, les travaux en vue de son agrément de circulation sur le réseau ferré national se poursuivent.


La 72064 en quelques chiffres :

  • Masse : 114 Tonnes
  • Longueur : 20 mètres 190
  • Moteur Diesel : V16 AGO ESHR (pompes à gasoil individuelles) de 153L de cylindrée
  • Moteurs Électriques : 2 moteurs TAO 656 B1 1500 V à ventilation forcée
  • Puissance : 3615ch ou 2650kW
  • Vitesse maximale en service : 160 km/h sur le rapport de réduction Voyageur et 85 km/h sur le rapport de réduction Marchandise
  • Capacité en CombustibleHuileLiquide De Refroidissement : 50006001000 Litres
  • Consommation moyenne : de 3 à 7 Litres/km

 

Updated: 23 août 2018 — 18 h 05 min

13 Comments

Add a Comment
  1. Dominique MONTERRAT

    Belle démarche et remarquable réussite.
    J’ai pu admirer la 72064 en venant visiter La Mouche dimanche 26 février. Bravo à votre équipe et longue vie à votre machine avec de nombreuses sorties en ligne !
    Je souhaite naturellement que cette machine puisse demeurer à Lyon Mouche…
    Amicalement,

    Dominique MONTERRAT Bourg en Bresse

  2. Bonjour

    Je suis sur la page Facebook les amoureux des CC 72000 et dans le reportage d’aiguillage il dit que la machine doit aller prochainement sur chalindrey pour intervention technique pouvez vous si il n’est pas trop tard nous faire parvenir la marche d’acheminement de la machine pour tous les amoureux de cette série de machine puisse vous faire de belle photos et vidéo quand elle ira ou reviendra

    1. Bonjour.

      Nous n’avons pour l’instant aucun sillon de programmé.

  3. Je note une petite erreur dans l’historique : ayant participé à la mise en œuvre du TGV tracté, sa mise en service a eu lieu en juillet 2000 et non 2001. J’étais présent lors du train inaugural.

    1. Merci pour la remontée de l’erratum.

  4. Bonjour,
    Pourriez-vous me dire si une visite individuelle est possible pour voir et photographier ces engins? Je crois comprendre qu’ils sont préservés à Lyon? J’y viens assez régulièrement. Sortent-ils de leur lieu de remisage, ou sont-ils visibles à l’extérieur, lors des journées du Patrimoine? A d’autres moments?
    Merci d’avance
    Cordialement,
    P Gourgues

    1. Bonjour Monsieur Gourgues. Merci de l’intérêt que vous portez à l’association.

      Nous n’effectuons pas de visite dû fait que nous sommes sur un dépôt en activité. Cependant, nous pouvons sous certaines conditions vous intégrer lors d’une de nos séances de travail.

      Les locomotives roulent de temps en temps sur les voies de sorties de la rotonde lors d’essais après travaux.

  5. Bonsoir,
    je tenais à vous féliciter et vous remercier aussi d’avoir préservé une CC 72000 (en l’occurrence la 72064 ).
    En effet ce sont mes engins préférées, et malheureusement, je n’ai pas cette chance d’être à Lyon pour avoir la chance de la prendre en photo.
    J’espère que un jour vous viendrai sur Bordeaux avec qui sais .
    Bonne continuation et encore bravo.

    1. Bonsoir Yann et merci pour vos encouragements.

      Seul l’avenir pourra nous dire si la CC 72064 foulera une nouvelle fois (ou la 1ère fois ?) les terres girondines.

  6. bonjour et félicitations a toute l’association pour ce que vous faites!!!

    les cc72000 et bb67000 ont marqué mon enfance et je suis heureux de voir qu’une poignée de passionnés s’affairent à les sauver de ce triste dépôt de sotteville.
    je possède une belle collection de ces machines en model réduit pour en garder un souvenir.
    j’espère que vous allez continuer à acquérir des locomotives et pourquoi pas une bb67400.
    je vous souhaite une bonne continuation, n’abandonnez pas et je pense fortement a vous faire un don histoire d’avoir « un peu » participer à ce que vous faites.

    1. Bonsoir Stéphane et merci pour vos encouragements.

      Pour ce qui est de la sauvegarde d’une BB 67400, c’était en pourparler avant l’obtention de la 67382. Mais la série des 67300 étant davantage « rhône-alpine » que la 400, l’opportunité s’étant présenté, nous avons sauté le pas. Mais d’autres associations comptent probablement préservés des exemplaires.

      Merci à vous de votre aide, une aide morale ou/et financière est toujours la bienvenue.

  7. Toutes mes félicitations pour la sauvegarde de la CC72064. Habitant pantin j’ai pu début année prendre vidéos et photos des dernières cc72100 c’est triste de les voir partir car elles m’ont fait voyager bien des fois sur la ligne du bourbonnais. J’espère qu’avec la CC72064 vous aurez l’occasion de venir en région parisienne car le bruit du moteur nous manque et dès que vous pourrez la faire circuler prendre des vidéos de ses futurs voyages. Bon courage et continuez à nous faire rever bravo à tous

    1. Bonjour Philippe et merci pour vos encouragements !

      Il est probable que la CC 72064 ronronnera un jour en région parisienne, mais le chemin en est encore long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARCET © 2018 Frontier Theme